6/9

Sergio Ramos (Real Madrid)

Vainqueur de la Liga en 2011-2012, José Mourinho a fini par se mettre tous les cadres du vestiaire à dos l’année suivante, Sergio Ramos en tête. Leur conflit a d’ailleurs fait les choux gras de la presse ibérique, avec plusieurs de leurs échanges, souvent musclés, rendus publics. Comme cette sortie du défenseur central, dénonçant un traitement de faveur du Special One envers ses "chouchous", et notamment ses compatriotes. « Sur le 1-1 de Getafe, c’est une erreur de ma part, a avoué Ramos. Mais jeudi, à Barcelone, sur le but de Pedro, au lieu de signaler les erreurs de tes protégés (Coentrao est fautif), tu as préféré évoquer une faute du juge de touche. Pourquoi les défends-tu toujours eux et nous casses-tu toujours nous en public ? »

AFP

En images : quand Mourinho entre en conflit avec ses propres joueurs