1/7

Mamadou Sakho

C’est ce qu’on appelle saisir sa chance. Il n’avait foulé la pelouse qu’une mi-temps en bleu depuis le naufrage brésilien de juin dernier (0-3), mais il a fait bien mieux que profiter du petit coup de pouce du destin qui l’a propulsé titulaire au Stade de France. Parfait dans les deux surfaces, il a marqué cette incroyable qualification de son sceau, passant en 90 minutes du statut de doublure à celui... de porte-drapeau.

AFP

EN IMAGES : Les nouveaux tauliers des Bleus