3/12

Rafael Marquez (Mexique)

Son retour au pays, au FC Léon, n’a pas altéré sa soif du combat et son sens du placement. Si le Mexique a coupé la chique à Neymar et consorts (0-0), l’ancien Monégasque n’y est pas pour rien. A 35 ans, Marquez tient d’une main de maitre la défense mexicaine. Et pour l’instant, il honore parfaitement son record : celui d’être le premier joueur de l'histoire à avoir été capitaine d'une équipe nationale lors de quatre Coupes du monde consécutives (2002, 2006, 2010 et 2014 donc). Pas mal.

AFP

EN IMAGES : Le onze-type des deuxièmes matches du Mondial