11/11

Fernando Morientes (Monaco)

Si Monaco s’est hissé jusqu’en finale de la Ligue des champions 2004, Fernando Morientes en porte une grand part de responsabilité. Prêté par le Real Madrid, l’Espagnol fait étalage de sa classe et de son réalisme, avec des buts restés dans les mémoires contre Chelsea et… le Real. Deschamps retente le coup en 2009-2010 lors de son arrivée à Marseille. Mais Morientes est en fin de course et son passage sur la Canebière (19 matchs, 1 but) marque la fin de sa carrière.

AFP

EN IMAGES : le onze ultime de Deschamps