6/11

Lucho Gonzalez (Marseille)

C’est la star de l’ère Deschamps à Marseille. Pour 18 millions d’euros (hors bonus), l’OM recrute le milieu argentin à Porto. « DD » en fait son maître à jouer et s’en sert comme organisateur et rampe de lancement pour Mamadou Niang. Avec un titre de champion et deux Coupes de la Ligue, l’idée a porté ses fruits. Parfois critiques à l’époque, les supporters marseillais regrettent désormais « El Comandante ». 

AFP

EN IMAGES : le onze ultime de Deschamps