1/7

Enner Valencia (Equateur)

Un Valencia pouvait en cacher un autre. Quand Antonio, cadre de Manchester United, déçoit au Brésil, Enner -aucun lien de parenté- explose. Notamment les compteurs avec trois buts en deux rencontres. Une simple confirmation pour les observateurs du championnat mexicain où il a empilé 18 buts cette saison avec Pachuca. 

AFP

EN IMAGES - Les premières révélations de la Coupe du monde