10/10

Lyon-Real (1-0), 8e de finale aller de C1, le 16 février 2010

Ce n’est plus le Lyon fort et quasi intouchable des saisons 2004-2005 et 2005-2006. Mais l’OL offre toujours des frissons à Gerland en Ligue des champions. Peu importe que Claude Puel cristallise les critiques d’une bonne partie des supporters lyonnais. En huitième de finale aller, les Rhodaniens s’imposent encore face au Real de Cristiano Ronaldo, Kaka, Higuain ou Benzema grâce à une frappe enroulée de Jean II Makoun (1-0). Ils valideront même leur billet pour les quarts en arrachant le nul à Bernabeu (1-1) au retour avant de filer jusqu’en demi-finale (élimination par le Bayern). Pour ce qui reste comme le meilleur parcours de l’OL en C1.

AFP

Les dix plus grands moments de Gerland