2/5

Manchester United (2000-2001, à 5 journées de la fin)

Si Arsenal a marqué l’histoire en n’enregistrant aucune défaite lors de la saison 2003-2004, Manchester United s’est illustré en 2000-2001 avec le record de précocité en Premier League. Menés par un Teddy Sheringham incandescent devant et un Fabien Barthez solide derrière, les Red Devils décrochent le titre à la 33e journée, sur 38.

AFP

Les champions les plus précoces en Europe