4/7

C’est peu dire que l’ancien chouchou du Vélodrome a reçu un accueil musclé pour son come-back. Après s’être fait sévèrement séché par Rémy Cabella, il a subi une charge très violente de Karim Rekik le long de la ligne de touche. Les deux Marseillais ont été simplement avertis pour ses fautes grossières, avant que Romain Alessandrini ne soit lui expulsé pour un tacle par derrière sur le meneur de l’OL.

AFP

OM-OL : La soirée cauchemardesque de Valbuena au Vélodrome