6/7

Comme l’ensemble des acteurs, l’ancien joueur du Dynamo Moscou a rejoint les vestiaires à la 61e. Constatant de nouveaux jets de projectiles – dont des bouteilles en verre - en direction du gardien lyonnais Anthony Lopes, M. Buquet a décidé d’interrompre la rencontre durant un peu plus de 20 minutes. Le jeu a finalement repris sous l’œil vigilant des CRS, postés sous les deux virages du « Vél ».

AFP

OM-OL : La soirée cauchemardesque de Valbuena au Vélodrome