Pietruszka : « « Les sponsors sous-estiment l’escrime »

Les épéistes français
 

Le président de la Fédération française d’escrime tire un bilan plutôt satisfaisant des championnats du monde d’Antalya (1 médaille d’or, 1 d’argent et 2 de bronze). Et se projette vers les Mondiaux de Paris en 2010.

 

Votre opinion

Postez un commentaire