Boris Sanson n’a pas caché sa déception après l’élimination des sabreurs français en quart de finale des championnats du monde à Antalya, jeudi.

 

Votre opinion

Postez un commentaire