70794_gb_news.jpg
 

Favori pour le titre mondial sur Rocket League, le PSG eSports a finalement dû se contenter d’une place dans le Top 6 de la compétition. La formation Gale Force eSports et son Français Alexandre Courant sont sacrés champions du monde.

 

Votre opinion

Postez un commentaire