Jean Todt
 

Interrogé sur les hommages prévus lors du Grand Prix du Brésil, le président de la FIA, Jean Todt, s’est fendu d’une comparaison déplacée entre les victimes de la route et celles des attentats de Paris.

 

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire