Selon un communiqué de la FIA, la Fédération internationale de l'automobile dispose de "preuves nouvelles" dans l'affaire d'espionnage entre les écuries Ferrari et McLaren qui seront examinées le 13 septembre à Paris.

 

Votre opinion

Postez un commentaire