Leclerc
 

Mécontent de ne finir "que" deuxième à Singapour, dimanche dernier, derrière son équipier Sebastian Vettel, Charles Leclerc s'en était pris à son équipe Ferrari pendant et après la course. Il a présenté ses excuses ce jeudi.

 

Votre opinion

Postez un commentaire