Prost : « Ca fait 20 ans que je suis inquiet pour le Grand Prix de France »

Mis à jour le
Alain Prost
 

A Val-Thorens pour la reprise du trophée Andros, Alain Prost nous parle de l'abandon du projet d'un Grand Prix au Val d'Europe, et de ses espoirs pour une alternative à Flins.

 

Votre opinion

Postez un commentaire