Accusé de misogynie, Denis Balbir fait marche arrière
 

Au coeur d'une polémique pour avoir déclaré être contre l'idée de voir une femme commenter un match de football, Denis Balbir a dit "regretter la mauvaise interprétation de ses propos". Une marche arrière avant de commenter les Bleus ce mardi soir, contre l'Allemagne.

 

Votre opinion

Postez un commentaire