Ajax: les "cracks" d'Amsterdam ont du mal à l'export

Riechedly Bazoer, désormais à Utrecht
 

Si les jeunes pousses de l'Ajax impressionnent cette saison en Ligue des champions, il leur faudra ensuite franchir un pallier. Leurs prédécesseurs, vendus ces dernières années par la formation néerlandaise à de plus grosses écuries, ont souvent eu du mal à confirmer.

 

Votre opinion

Postez un commentaire