Arsène Wenger
 

Dépité par les critiques émanant des tribunes de l’Emirates, Arsène Wenger a rappelé combien il s’était montré fidèle à Arsenal depuis 1996. Un engagement qui l’aurait même poussé à repousser le Barça, le Real et Manchester City.

 

Votre opinion

Postez un commentaire