Pep Guardiola
 

Deux jours après la victoire de Manchester City chez United (1-2) marquée par de vives altercations, Pep Guardiola a assuré que les Citizens n’avaient en rien provoqué les Red Devils.

 

Votre opinion

Postez un commentaire