Barça: l'ex-président Rosell relaxé dans une affaire de blanchiment

Rosell
 

Accusé avec cinq autres personnes d'avoir blanchi des commissions liées à la vente de droits de diffusion de matchs de la Seleçao et d'un contrat publicitaire, Sandro Rosell a été relaxé faute de preuves. L'ancien président du Barça n'en a néanmoins pas fini avec la justice.

 

Votre opinion

Postez un commentaire