Neymar et ses proches n'ont pas l'air très inquiets.
 

Dans un communiqué transmis au Mundo Deportivo ce mercredi, Neymar a réagi à la décision du parquet espagnol, qui a requis une peine de deux ans de prison et dix millions d’euros d’amende à son encontre dans l’affaire de son transfert présumé frauduleux en 2013 en provenance de Santos. Le clan brésilien ne s’affole pas.

 

Votre opinion

Postez un commentaire