Uli Hoeness aimerait entendre le retour de l'allemand dans le vestiaire du Bayern.
 

Le président du Bayern Munich, Uli Hoeness, veut éviter les divisions dans le vestiaire bavarois. Pour s’en assurer, il a une solution assez simple. Imposer l’allemand comme première langue... sinon ce sera l’amende.

 

Votre opinion

Postez un commentaire