Benarbia : « C’est encore le PSG d’Ancelotti »

Mis à jour le
Ali Benarbia
 

La victoire parisienne à Bordeaux (2-0) en a laissé certains admiratifs quant à la qualité du champion en titre. Certains, mais pas forcément Ali Benarbia, qui juge encore limité l’apport tactique de Laurent Blanc dans ce nouveau PSG.

 

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • phil78
    phil78     

    Faux ce jugement, plus de rapidité, plus de diversité ainsi que plus de profondeur au milieu. Plus agréable à regarder qu'avec ANCELLOTI.

  • francky803
    francky803     

    Ha ha ha, Ali Bernabia, il est gentil le monsieur, mais il fait bien parti de ces "spécialistes" qui n'hesitent pas à dézinguer le PSG quand il fait match nul contre une équipe plus faible et qui s'en sort par miracle et talent du gardien (Genre Ajaccio), qui critique le non jeu, le manque de fluidité, etc, etc... Et qui dézingue encore le PSG quand il gagne et avec la manière. Un joueur de talent comme lui qui est tout le temps dans la critique négative fini par perdre sa crédibilité. Je m'explique, hier nous avons vu une équipe Girondine courageuse qui a essayé de gener le PSG (avec beaucoup d'absents) et de produire du jeu. Le PSG a su être patient et reprendre au bout de 10 minutes le match à son compte et a su faire courir les Girondins dans le vide. Résultat, en Deuxième mi-temps, les joueurs de Bordeaux étaient cuits dans les jambes et dans les têtes. ET c'est là tout la force de ce PSG, faire courir, faire croire qu'il y a moyen et au final, le résultat est net et sans bavure. Quand on voit les stats de possessions de balle, de tir, etc, etc... On ne peut pas parler de manque de fluidité, 697 passes à 370 y a pas photos. 60 % de possessions de balles à 40 idem, 7 tirs cadrés à 0 bref, on va arrêter là. J'aime beaucoup Di-meco et Dugarry ainsi que Sauzé, car eux aussi sont d'anciens joueurs mais qui analysent et disent toujours ce qu'ils voient, pas ce qu'ils voudraient voir. Ces trois là à contrario de Ali, de Bravo, de Carrière, ne sont pas là pour faire plaisir ou pour avoir un discours policé, juste dire : le matche est nul, l'équipe est nul ou l'inverse quand le match est bon ou l'équipe est bonne et hier Sauzé sur Canal, et Di-Meco sur Bein disent la même chose, une très bonne équipe du PSG avec un jeu fluide, intelligent et qui est passé par le côté, contre une équipe moyenne de Bordeaux qui s'est battu mais qui a du rendre les armes. Je pense que c'est la juste analyse pas ce pseudo article en bois, qui ne rend ni justice à Bordeaux, ni au PSG ni même à Ali Bernabia.

Votre réponse
Postez un commentaire