Illustration
 

En première division bolivienne, un joueur brésilien a quitté lundi soir le terrain en plein match après avoir été visé par des insultes racistes et des cris de singe.

 

Votre opinion

Postez un commentaire