Chants homophobes dans les stades: Boy de la Tour parle de "folklore", puis tempère ses propos

Nathalie Boy de la Tour
 

Alors que la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, s'est insurgée contre les chants homophobes dans les stades de football, demandant des sanctions, Nathalie Boy de la Tour a préféré relativiser ce mardi dans les colonnes du Parisien, en parlant de "folklore". Critiquée par des associations, la présidente de la LFP a ensuite précisé sa pensée.

 

Votre opinion

Postez un commentaire