Mis à jour le
Pierre-Marie Geronimi
 

L'ancien président du SC Bastia Pierre-Marie Geronimi a été relaxé mardi par le tribunal correctionnel de Bastia dans une affaire de chèques présumés frauduleux pour un montant estimé à deux millions d'euros. Le ministère public avait requis huit mois d'emprisonnement avec sursis.

 

Votre opinion

Postez un commentaire