André Villas-Boas
 

La Confédération asiatique de football (AFC) a condamné l'entraîneur du Shanghai SIPG, André Villas-Boas, à 14.000 dollars (12.000 euros) d'amende pour ses propos "virulents" envers l'arbitre et ses accusations contre le club adverse Guangzhou Evergande après un quart de finale retour de Ligue des champions d'Asie.

 

Votre opinion

Postez un commentaire