Michel Destot, le maire du Grenoble, n’a pas du tout goûté les débordements qui ont émaillé le match entre son équipe et Rennes.

 

Votre opinion

Postez un commentaire