RMC Sport

Verdict pour la banderole anti-Chtis vendredi

-

- - -

C’est ce vendredi que le tribunal correctionnel de Bobigny doit prononcer son jugement à l’encontre des cinq supporters du PSG accusés d’avoir déployé la banderole anti-Chtis, la fameuse banderole sur laquelle on pouvait lire le message suivant « Pédophiles, chômeurs, consanguins », aperçue au stade de France lors de la finale de la Coupe de la Ligue 2008 face à Lens. Pour rappel, de la prison avec sursis pour trois des prévenus, ainsi que des amendes et des interdictions de stade avaient été requises par le parquet.