Coupe du monde 2018
 

Le Pérou, futur adversaire de la France au Mondial 2018, a arraché sa qualification en barrage intercontinental. Deux rencontres que Paolo Guerrero n’a pu disputer après un contrôle antidopage "anormal". L’ancien attaquant du Bayern Munich connaîtra son éventuelle sanction le 4 décembre.

 

Votre opinion

Postez un commentaire