Didier Deschamps.
 

Dans un entretien accordé au Point, Didier Deschamps a avoué qu'il n'était du tout satisfait du contenu produit par les Bleus lors de la première période de la finale contre la Croatie. Le sélectionneur a choisi de les bousculer, comme Aimé Jacquet l'avait fait en 1998 en demi-finale.

 

Votre opinion

Postez un commentaire