RMC Sport

Djorkaeff : « C’est normal qu’il y ait des doutes »

Interrogé mercredi dans les allées de Roland-Garros, le champion du monde 1998 ne se déclare pas surpris par les incertitudes qui subsistent chez les Bleus à quelques jours de leur premier match de Coupe du monde. « C’est normal qu’à l’approche d’une grande compétition, on ait des doutes. C’est vrai que l’équipe de France en a quelque uns mais c’est comme ça qu’à un certain moment il y a une espèce d’union sacrée. Une préparation a son lot d’incertitudes, des blessures de dernière minute. Il faut être vigilant mais le plus important ce sera France – Uruguay. »