Diaz : « On ne pouvait pas mieux tomber »

Le président du RC Besançon (CFA), Vincent Diaz, estime que son club, qui sera opposé à l’Olympique de Marseille en 32e de finale de Coupe de France, ne pouvait pas mieux tomber. Il s’explique.

 

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Claudio 34
    Claudio 34     

    ILS VONT FAIRE LE PLEIN ET FAIRE DES HEUREUX.

  • waddleismagic
    waddleismagic     

    en tout cas , très bel hommage quelque soit le résultat ....

  • metalneverdie
    metalneverdie     

    Voilà ce que j'appelle de l'amour...
    N'en déplaise à nos "amis" lyonnais et parigots. Vous n'atteindrez jamais le coeur des français, comme nous....

Votre réponse
Postez un commentaire