Domenech : « Je voulais mettre Hugo Lloris sous pression »

Mis à jour le

Le sélectionneur Raymond Domenech est revenu après la victoire des Bleus aux Féroé (1-0) sur la titularisation de Hugo Lloris à la place de l’habituel gardien n°1, Steve Mandanda.

 

Votre opinion

Postez un commentaire

67 opinions
  • gggggg
    gggggg     

    mais comment on peut ecrire de telle inepties ?

  • gggggg
    gggggg     

    il ne faut pas essayer de faire une analyse de Domenech, meme les Profileurs ny arrivent pas .

  • gggggg
    gggggg     

    c'est sur , grande analyse, totalement fausse au passage , mais bien, au fait il cherche un entraineur au Barca ou liverpool, avec une science comme celle ci , cela devrait etre une formalité .

  • seb13260
    seb13260     

    Tu es la plus grande chèvre qu'il m'ait été donné de voir sur un topic RMC. Comme tous les anti-Marseillais, tu parles sans connaitre et ne regardes pas les matchs de L1 ! Tu critiques gratuitement sans aucun argument juste par haine de l'OM. La prochaine fois réfléchis avant de décréter de telles conneries!!!

  • rvsdt
    rvsdt     

    peu importe le gardien ,ils sont bons tous les deux .mais domenech pourrais griller la carrière de ces jeunes en s amusant a çà.compétition ok mais attention.

  • eheh
    eheh     

    tout est dans le titre mandanda a ce rithme là est parti pour etre le pire gardien de edf !!!

  • Space
    Space     

    CHEYROU en EDF !!!
    Marre de jouer avec deux récupérateurs !

  • G.Huard
    G.Huard     

    Généralement, quand l'équipe de France se déplace sur la pelouse des Iles Féroé, le gardien français n'a rien à faire ou presque. Comme pour tous ceux qui l'ont précédé sur la pelouse de Thorshavn, le moment où Hugo Lloris a eu le plus de travail c'est donc une nouvelle fois à l'échauffement. En dehors de cet avant-match, il ne s'est pratiquement pas signalé. Mais là est le hic pour Lloris. Car sur le peu d'interventions qu'il a eu à effectuer, il ne s'est jamais montré rassurant. Ça a commencé par une première relance sur laquelle, pressé par le seul attaquant adverse, le portier de l'OL s'est précipité, mettant sa défense en panique quelques secondes. Une première erreur qui n'est pas resté sans conséquence. En effet, encore troublé par ce dégagement mal ajusté, Lloris, qui n'avait disputé jusqu'alors que des matchs amicaux avec les Bleus, a oublié quelques minutes plus tard de sortir sur un coup franc au second poteau. Un oubli qui aurait pu lui faire connaître d'entrée le pire si Bo avait été mieux placé pour reprendre le ballon.

    Puis est venue la troisième intervention de celui qui avait été préféré à Steve Mandanda, l'habituel titulaire. Une nouvelle fois une relance, dans un contexte similaire à sa première du match, et avec le même résultat. A savoir un Lloris, hésitant, un peu perdu au moment de frapper dans le ballon, et qui, inévitablement, ne réussit pas le geste idéal. Pour le jeune gardien français, invité ensuite par Evra à « balancer » sans se poser de questions, la copie rendue est donc évidemment discutable.

  • BELMONT42
    BELMONT42     

    pour ceux qui n'aiment pas Lloris OK mais SVP arreter de dire des conneries. lire qu'il ouvre trop sa gueule alors qu'il est timide est qu'il aime pas s'exprimer.
    En ce moment les gardiens Francais Frey, mandanda, lloris = boullettes a tous va, donc qui mettre ? douchez, carrasso ou autres ?
    seront-ils meilleurs.

  • LolotteBDR13006
    LolotteBDR13006     

    Il ne sait plus quoi raconter le Domenech !

Lire la suite des opinions (67)

Votre réponse
Postez un commentaire