Escalettes : « Solidarité et unité derrière l’équipe de France »

Au sortir d’une réunion avec Rama Yade, ce jeudi, le président de la FFF Jean-Pierre Escalettes a indiqué que la secrétaire d'Etat aux Sports avait livré un message de solidarité et d’unité autour des Bleus et de leur sélectionneur Raymond Domenech.

 

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • mouaa..
    mouaa..     

    pas dans l'oeil.......

  • titi73
    titi73     

    ils oublient une chose et non des moindres. ils ont beau dire qu'ils sont solidaires, le peuple, lui, ne l'est plus. et pour avoir l'organisation du mondial de 2016 il me semble que ça compte. je crois qu'un grand ménage au sein de la fédé sera nécessaire suite aux echecs certains de l'edf au mondial et de l'organisation du mondial 2016 par la France.

  • 22 les v'la
    22 les v'la     

    Le papy de la FFF se met le doigt dans l'oeil en pensant que toute la France est derrière ses protégés!

  • lagrossefouine
    lagrossefouine     

    La faute à qui si le public ne se reconnait plus dans cette équipe de France? L'attitude arrogante de Domenech dessert les joueurs, il n'y a que les instances en place pour ne pas s'en apercevoir? Continuer à être derrière la selection oui mais supporter Domenech et son vide de réponses à chaque intervention ça devient difficile.

  • vivelaré
    vivelaré     

    ...faisait la coupe du monde avant les élections, il suffirait juste d'acheter la coupe,comme ça ils pourraient fanfaronner et cela bousterait leur électorat ...
    Ou alors , moins cher, déplacer les régionales aprés la coupe .
    C'est qu'ilm en est capable le bougre .
    Ah ,mince j'oubliais qu'elle est nulle en ce moment l'équipe de "franse"? ça ne marcherait pas .

  • DIBUBU
    DIBUBU     

    Degagez

  • fumfum
    fumfum     

    Dehors escalette, domenech, aprés, et dire que la fédé va dépensé des millions d'euros en afrique du sud pour l'hébergement des joueurs, alors que cela aurait été plus utile au foot amateur, qui lui MéRITE cet argent !

Votre réponse
Postez un commentaire