Arda Turan (au premier plan), pièce maîtresse du collectif turc
 

Avec un meilleur joueur, Arda Turan, privé de matches en club jusqu’à janvier et qui devrait arriver frais en France, la Turquie devrait disposer de son meilleur atout au top de sa forme pour aborder sa première grande compétition internationale depuis 2008. De quoi viser un huitième ou mieux ?

 

Votre opinion

Postez un commentaire