Les Bleuets ont trop vite baissé les bras dans cette demi-finale.
 

Dépassés dans le jeu par l'Espagne en demi-finale (1-4), les Bleuets ont pâti des deux journées de repos en moins lors de cette dernière semaine de l'Euro Espoirs. L'un des arguments avancés par Sylvain Ripoll pour expliquer cette déroute.

 

Votre opinion

Postez un commentaire