× RMC Sport
Découvrez l'application
RMC Sport
INSTALLER
Mis à jour le
FFF : la révolution est en marche
 

Il y a trois mois, l’affaire du bus de Knysna mettait en exergue les travers d’un football français à l’image de plus en plus écornée. Joueurs au comportement inacceptable, entraîneurs impuissants, dirigeants dépassés, public écœuré… Enquête sur les causes d’un malaise bien plus profond qu’il n’y paraît. Deuxième volet : voyage au cœur d’une fédération française de football aux abois.

 

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Alancho
    Alancho     

    Un œil extérieur
    Je suis un sportif de salon et l’assume. Je n’ai pas les compétences et les connaissances nécessaires pour faire une analyse détaillée. En revanche cela me permet d’avoir un œil extérieur sur le football, et plus qu’une réaction sur la FFF je préfère pointer certains aspects qui me choquent.
    Première question : Est-ce que foot rime avec « voyous » ? La violence me semble être à tous les niveaux : L’article de l’équipe et sa une qui rapportait les propos- présumés ou réels - d’un joueur. L’arrogance de ce dernier par son attitude en quittant l’Afrique du Sud, la haine anti Domenech systématique, les violences dans les stades amateurs, la violence verbale dans certains forums de foot : Un vrai amoureux du football, même s’il préfère toujours une équipe à l’autre, ne devrait il pas avant tout aimer voir un bon match ? D’où que les équipes soient ? Cette violence on la trouve même là ou on ne l’imaginerait pas : Canal +, émission en clair du midi, le jour de la rencontre France Belarus, présentation de la Biélorussie : « La Biélorussie, c’est quoi? Dans Biélorussie il y a Russie, c’est un tout petit pays, et en fait il n’y a rien à en dire » Moi je dis NON ! Un petit pays, certes mais justement, les petits justement méritent encore plus de respect. Quand le coup de sifflet de cette rencontre a été sifflé, j’ai eu un petit sourire en pensant à cet animateur méprisant.
    Deuxième question : Les instances du football seraient elles si peu fières ? Il faut savoir gagner mais il faut aussi savoir perdre et être digne. Je partage le point de vue d’Eric Di Meco, même si le meilleur joueur du monde ne fera pas le meilleur entraineur (ou journaliste du monde) pourquoi certains anciens joueurs ne peuvent faire partie de la direction du football ? Eux aussi avant d’être pros sont passés par le football amateur. Il faut gérer de manière professionnelle une structure amateur.
    Troisième question : Et l’équipe de France dans tout cela ? C’était un regroupement d’unités et c’est devenu une unité qui est en train de naitre. Oui, je le reconnais je suis moi aussi un sélectionneur, mais je suis guère compétent. Essayons tout de même mon grain de sel. J’essayerai de trouver meilleur que Gaël Clichy. Je garderais contre vents et marées Mexes. Je laisserais à Florent Malouda, le droit de ne pas être toujours très bon. Evra et Ribery ne seraient plus jamais sélectionnés. Je garderais le milieu défensif du match contre la Bosnie ainsi que celui de la fin du match contre le Luxembourg. Je garderais Payet, Remy et Valbuena : ces trois là ont vraiment du cœur. J’aurais toujours en tête les mérites de Toulalan. Benzema ? Je n’aime pas son attitude, c’est un joueur excellant ? Sans doute ; mais j’en arrive à être agréablement surpris quand parfois il sourit. Enfin, je ne sélectionnerais pas Hoarau.
    Admirateur de Laurent Blanc, je l’ai toujours été et le suis depuis qu’il jouait milieu offensif. Il a été un grand joueur et j’ai toujours ressenti qu’il devait être un homme bien. Avant qu’il ne parte entrainer Bordeaux, il s’occupait bénévolement des jeunes de la petite ville héraultaise où il vivait, homme simple, respectueux, posé, humain, courageux, naturel, doté du sens de l’honneur et avec du cœur. Je voudrais que le football français soit à l’image de son entraineur. J’aimerais que les pontes de la fédération, de la ligue, que les joueurs amateurs et professionnels soit à l’image de Laurent Blanc et qu’ils s’en inspirent tous. Enfin à tous, je conseillerais de regarder des vidéos d’évènements sportifs récents : JO d’hiver, Championnat d’Europe d’athlétisme et de natation, coupe Davis, oui, de regarder les épreuves en elles même mais surtout les attitudes, le savoir vivre et le savoir être.

  • Ginopietro
    Ginopietro     

    Je ne suis pas d'accord avec l'analyse de l'article. Non à cette désinformation qui vise à détruire l'image de la précédente EdF qui nous a tellement apporté en terme de notoriété, d'image, etc.... Jamais on n'aurait autant parlé de nous si l'EdF n'avait pas produit son superbe spectacle, si elle n'avait été éliminée d'office. Alors, de grâce un peu de reconnaissance pour les anciens, que l'on regrette beaucoup aujourd'hui. Regarder maintenant un match de l'EdF actuelle, c'est devenu insipide, ennuyeux, une torture; en plus, que dire de l'absence insupportable de nos préférés: l'esthète Ribéry - le génial communicant Evra - le respectueux Anelka - beau parler - ou encore le sécateur Toulalan - et quid également du père Fouras ex-président de la 3F, sans parler du génial et inégalable talent que le Ciel nous a donné : Raymond. Non, moi je dis que cette EdF avec Blanc n'a aucune tenue, aucun avenir, à peine le niveau amateur. On a la nostalgie. Rendez-nous vite Ribéry - Evra - Toulalan - Gallas - etc... pour qu'on revive, qu'on s'amuse à nouveau et que l'on retrouve l'espoir d'un foot plus fou que jamais.

  • gert
    gert     

    escalette est parti mais il ne doit pas etre le seul

Votre réponse
Postez un commentaire