Sepp Blatter
 

Ce mercredi matin, sept membres de la FIFA soupçonnés de corruption ont été arrêtés à Zurich par les autorités suisses. Si l’étau semble se resserrer autour du président de la FIFA, le nom de Sepp Blatter ne figure toutefois pas parmi cette black-list. Et une fois encore, le patron du foot mondial devrait se sortir d’affaire faute de preuves tangibles. Jusqu’à quand ?

 

Votre opinion

Postez un commentaire