Gerson Rodriguez (à gauche)
 

Auteur d’une entrée en jeu remarquée et d’un tir sur le poteau dimanche soir, lors de France-Luxembourg (0-0), Gerson Rodrigues affirme qu’il aurait ouvert le score en fin de match si l’arbitre n’avait pas sifflé un hors-jeu inexistant.

 

Votre opinion

Postez un commentaire