Nommé mardi président de l’AS Monaco, Etienne Franzi explique qu’il n’imaginait pas se défiler face aux responsabilités confiées par le conseil d'administration.

 

Votre opinion

Postez un commentaire