La candidature de David Ginola à la présidence de la FIFA ressemble davantage à une blague qu’à un réel danger pour Sepp Blatter, qui visera un cinquième mandat dans quatre mois.

">
David Ginola
 

La candidature de David Ginola à la présidence de la FIFA ressemble davantage à une blague qu’à un réel danger pour Sepp Blatter, qui visera un cinquième mandat dans quatre mois.

 

Votre opinion

Postez un commentaire