Jean-Michel Aulas
 

S’il accepte la défaite de l’OL à Guingamp (2-1) ce samedi pour le compte de la 25e journée de Ligue 1, le président de l’OL, Jean-Michel Aulas, digère moins les déclarations de l’entraîneur breton, Antoine Kombouaré. La veille du match, le Kanak s’était interrogé sur l’influence des Lyonnais sur l’arbitrage et la clémence de la commission de discipline à l’égard de Corentin Tolisso.

 

Votre opinion

Postez un commentaire