Mis à jour le
D.Ciséé face au Danemark en 2002
 

Mardi, l’équipe de France affrontera l’Ukraine pour tenter de renverser une situation plus que compromise. Malheureusement, l’histoire ne plaide pas en faveur des bleus qui, plusieurs fois dos au mur, n’ont pas réussi à se transcender.

 

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • brunoas
    brunoas     

    Une Fédération " TOUTE MOLLE " , un selectionneur " TOUT MOU " , des joueurs " TOUT MOU " , c est vrai !!! , le style " TOUT MOU " est à la mode en ce moment .............

  • Trincavec
    Trincavec     

    S'ils étaient capables de faire le 10eme de ce qu'ils racontent , ils seraient qualifiés depuis longtemps....!

  • vernet84
    vernet84     

    Sincèrement, il ne sert plus à rien de rêver. Stop tout le monde descend. Même si Tapi a raison, je crois que nous sommes nombreux à ne plus vouloir voir ces gens là. Et je trouve que le public a été très très patient. J'imagine même une grosse claque au stade de france; Je pense qu'ils ne comprennent pas ce qui se passe, je pense que nous ne sommes toujours pas descendu du bus, je pense que la fédé a été nullissime a gérer tout cela (il n'y a qu'à entendre Viera se permettre ces déclas). De là à penser que derrière tout cela il y a des histoires de gros gros sous, de fonds d'investissement, de rentabilité de placement...il n'y a pas loin.
    Désolé, la France n'ira pas au Brésil, c'est plus que certain. Le pire c'est que l'on va nous demander de croire à l'euro, que c'est mes méchants ukrainiens, que l'on n'a rien à se reprocher...etc...que c'est pas de chance...qu'il faut être de bons supporters....etc....
    STOP. N'allez plus au stade et vous verrez les choses bouger

  • jeanne jofo
    jeanne jofo     

    ça ne rime à rien d'attendre d'être dos au mur, pour bien jouer, il faut le faire à chaque match, ce serait la moindre des choses non ? vu les salaires. Pour eux, un match en EDF, ce n'est qu'accessoire.

Votre réponse
Postez un commentaire