Pascal Janin ne pensait pas voir ses joueurs sombrer comme ils l’ont fait face à Clermont (3-0). L’entraîneur strasbourgeois ne cachait pas son désarroi à l’issue de la rencontre et refuse de parler de son avenir.

 

Votre opinion

Postez un commentaire