Joachim Löw
 

Après la victoire de l’Allemagne en finale de la Coupe des Confédérations ce dimanche face au Chili (1-0), son sélectionneur, Joachim Löw, n’a pu s’empêcher de piquer Arturo Vidal pour ses provocations d’avant match.

 

Votre opinion

Postez un commentaire