Jouanno : « Domenech a été un peu agressif »

Mis à jour le
Chantal Jouanno
 

 

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Tancrède*
    Tancrède*     

    Quand on pense au traitement qui lui est réservé depuis des années, il ne manquerait plus qu'il présente l'autre joue... On parle quand même d'un entraîneur de football, d'un jeu de ballon opposants 22 pieds pour deux cages et deux filets de pêche... Madame Jouanno est bien gentille comme ça, bien belle aussi. Mais regretter que Domenech soit "un peu agressif" sans jamais dénoncer le traitement médiatique qu'il a subi pour pas grand chose (c'est-à-dire du foot...), c'est gentil à la limite de l'inconscéquence. On se demande qui ne peut pas être ministre aujourd'hui. On peut quand même se garder de commenter un article bien anodin en comparaison des saloperies qui ont été proférées à l'encontre de gars-là. Est-ce à ce genre d'enfantillage que s'occupe un ministre de la France ?

    Les supporters on les connaît, bon. Ce sont des supporters. Mais une responsable politique qui doit parler au nom de la France réduisant son empreinte à la traine de quelques crampons, c'est désolant.

    Si j'étais Domenech je ne me serais pas contenté de quelques phrases manifestant finalement beaucoup de retenue. J'aurais attaqué bien des entreprises de presse pour propos calomnieux, atteinte à l'intégrité morale, enfin que ne sais-je ! Des mois d'insultes et de crachats sans aucun remords... Pour des petits voyous de banlieu grimés en stars de rap, plus occupés d'enjoliveurs chromés ou de filles payantes que de football...

    A s'offusquer d'un ballon mal arrondi on a oublié la morale, le respect, le sport. On est tombé dans le canivaux glissant sur la morgue des commentateurs et des supporters. On a oublié que les joueurs étaient des imbéciles, des adolescents capricieux, des voyous. On a oublié dès le début de condamner les propos injurieux, le lynchage, la propagande. Pour un peu de provocation on a donné une importance à cet homme-là que rien ne justifie. Ni le football, ni des résultats sportifs, ni un match de football...

    Jouanno est digne de son temps qui est un temps bien maussade, bien nuageux, bien inquiétant. Lorsqu'on occupe le peuple à ça, qu'il s'y adonne avec tant de persévérence, en occultant tous les scandales français réels, on abolit la notion de peuple. Il n'existe pas. Jouanno joue bien à l'unisson de la masse la mélodie de la dépravation.

  • bamarok
    bamarok     

    Nous... Peuple des Supporters viendont en caleçon (à cause des Sans culottes) prendront le siége de la FFF (la Bastille) et jetteront dans des Culs-de-basse-fosse les Seigneurs enrichis et incapables ! Si cela ne suffit pas quelques têtes au bout des piques..Ah ça ira, ça ira, ça ira les footballocrates à la lanterne ..ah ça ira ça ira..!!!!!!

  • John02
    John02     

    Oui Madame Jouanno, il faut tourner la page, alors footez dehors tous ces grabataires qui dirigent le foot français, Duchaussoy&Compagnie. Rajeunissez tout ça.
    Quand à l'image de l'EDF, y a du boulot, on a pris une sacré claque dans la gueule!!! Vous semblez être les seuls à ne pas le mesurer. Heureusement, le peuple, les supporters, ne cotoient pas tous les salons feutrés Parisiens et gardent les pieds sur terre, alors commencez par ses dirigeants!!!

  • stg_citylights
    stg_citylights     

    j'aime pas du tout ce genre de phrase : "...il faut tourner la page..."!!!c'est pas parce qu'on FAIT ça qu'on va vite effacer tout ce fiasco honteux quand même madame la ministre, l'onde DE choc a été planètaire je vous le rappelle!!!La seule chose qui PEUT changeR c'est que l'EDF gagne à nouveau et impose une empreinte positive en tout point de vue. Et faite en sorte que certains ne puissent se foutre des gens à l'avenir!!!

Votre réponse
Postez un commentaire