Laurent Koscielny
 

En rééducation après avoir été victime d’une rupture du tendon d’Achille, le défenseur central d’Arsenal Laurent Koscielny a vécu de façon singulière le triomphe de l’équipe de France en Coupe du monde. A Nice-Matin, le Gunner avoue "n’avoir rien ressenti" le soir de la finale à Moscou. Et confirme qu’il a fait une croix sur sa carrière internationale.

Inscrivez-vous à la Newsletter Football

Newsletter Football

Votre opinion

Postez un commentaire